reveil-sur-un-lit

Vous avez surement tenté de trouver le sommeil à de multiples reprises en vain, en tournant de tous les côté à vous dire “mais pourquoi j’arrive pas à dormir hann…” , ou peut-être que vous vous êtes déjà réveillé en pleine nuit sans aucune raison et que votre cerveau est en train de danser la salsa dans votre tête.

C’est peut-être que vous soufrez d’insomnie psychophysiologique.

“L’insomnie psycho…quoi ?” Je sais que ce n’est pas la maladie la plus facile prononcer et à soigner aussi, mais c’est quand même l’une des pathologie les plus répandus dans le cercle très fermé des insomniaques.

C’est pourquoi je vous propose aujourd’hui de passez au peigne fin ce fléau qui touche la majorité des Français souffrent de troubles du sommeil.

C’est parti !

Définition de l’insomnie psychophysiologique

L’insomnie psychophysiologique peut se définir par une impossibilité à dormir, ou bien à des réveils nocturnes à plusieurs reprises. Souvent appelée insomnie chronique, c’est un véritable trouble du sommeil qui touchent beaucoup plus les femmes que les hommes ainsi que les personnes âgées en général.

le problème de cette insomnie est comme son nom l’indique psychologique, et c’est donc la personne atteinte qui va se mettre elles-mêmes des bâtons dans les roues, en pensant qu’elle ne va pas arriver à dormir.

Les professionnels de santé et autres médecins spécialistes vous diront surement qu’il s’agit d’une “fausse insomnie” qui s’alimente principalement par votre peur et votre persuasion à vous-même que vous ne dormirez pas ou bien que la qualité de votre sommeil ne sera pas suffisante.

Un vrai cercle vicieux qui s’installe et qui n’est pas agréable à vivre qu’ont soit d’accord.

Néanmoins, l’insomnie psychophysiologique dépend de deux facteurs:

  • Une sensation de suractivité
  • Une sensation d’hyperéveil

qui peut être due à plusieurs facteurs physiologiques: forte fréquence cardiaque, spasmes musculaires, cognitive ou encore émotionnelle.

La négativité du sujet peut entretenir cette insomnie même si vous êtes confortablement installé. Ce qui rend l’insomnie psychophysiologique beaucoup plus traître, un peu comme si elle se cacher sagement derrière un buisson en attendant que vous ayez des problèmes physiques, ou moraux pour venir sagement vous pourrir vos nuits.

Quelles sont les solutions contre l’insomnie psychophysiologique ?

Les solutions simples à court terme

Eh bien des solutions, il en existe des tonnes car l’insomnie psychophysiologique comme toute maladie psychologique n’a pas besoin de médicaments ou autre traitements à proprement parler et ça c’est cool pour les gens comme moi qui déteste respecter des traitements.

Et comme je suis votre blogueur favoris du moment je vais vous en donner quelques-unes:

  1. Ayez pour habitude de vous réveiller à la même heure: En effet c’est le véritable B-A-BA du sommeil, vous habituer à vous réveiller à la même heure va psychologiquement conditionner votre corps pour dormir.
  2. Pratiquer une activité physique: Il est préférable d’effectuer ce deuxième point après le premier, ça vous permettra de vous réveiller correctement tout en gardant la forme.
  3. Évitez le café/ thé/ alcool: Je ne vous le dirai jamais assez mais ces genres de boissons sont très mauvaises pour le sommeil même si vous en consommer pas forcément le soir. Privilégiez l’eau et gardez à l’esprit que votre corps aime bien être  hydrater régulièrement ce qui favorisera la qualité de votre sommeil.
  4. Dormez hors de chez vous: Je sais que ça paraît bizarre mais étrangement les personnes souffrantes d’insomnie psychophysiologique dorment mieux quand ils ne sont pas chez eux (hôtel, chez des proches).
  5. Soyez positif: Tout simplement, arrêter de vous dire que n’arriverai pas à dormir cette nuit, dites-vous que vous aller passez une bonne nuit parce que vous êtes le maître de votre corps. (mouhahaha)

Maintenant que nous avons vu comment les méthodes que j’appelle moi-même “méthodes douces”. Je vous propose des méthodes un peu plus avancées qui peuvent vous paraître étonnantes mais qui restent tout de même très efficace.

Les solutions avancées à long terme

1. Adoptez l’hypnothérapie

Pour l’insomnie psychophysiologique, l’hypnose est à mon sens la technique la plus efficace mais qui reste tout de même la plus controversée, entre ceux qui n’y croient pas, et ceux qui ne sont pas réactifs, difficile de se faire une idée de son efficacité sur le sommeil.

Il faut garder à l’esprit que pour dormir efficacement il faut deux choses: être détendu psychologiquement, et physiquement . Grâce à l’hypnose qui aura accès à votre inconscient vous pourrez alors avoir plus de faciliter à répondre à ses deux critères.

En effet, il se trouve que notre cerveau est une véritable machine électrique très bien roder et donc chacune des phases de notre sommeil: éveil, sommeil très léger, sommeil léger, sommeil profond ainsi que le sommeil paradoxal) différentes ondes cérébrales qui leur sont attribuées.

L’hypnose servirai alors de mentor pour vos ondes cérébrales pour qu’elles sachent d’elles même quand être diffusé. (c’était l’instant culture hi hi)

Pour en savoir plus je vous invite à consulter cet article qui m’à permis d’en savoir plus à ce sujet en cliquant juste ici.

2. Optez pour l’acupuncture

acupuncture-sur-une-femme

le recourt à l’acupuncture n’est pas très fréquent chez les insomniaques, pourtant elle est de plus en plus à la mode pour les patients ayant développé une insomnie psychophysiologique en plus de leur maladie, ce qui est vraiment embêtant et peut parfois accentuer leur maladie initiale.

“Ok…mais comment ça fonctionne l’acupuncture”

Sans rentrer dans les détails l’acupuncture fonctionne dans la sécrétion d’adénosine qui est une substance sécrétée par les neurones et qui vous donne envie de dormir.

Grâce à l’acupuncture il vous sera possible d’augmenter ce taux et donc vous l’aurez compris de mieux dormir.

C’est ce que nous explique Myriam atteinte d’un cancer elle explique son ressenti face à acupuncture dans cet article.

« Franchement, ça ne fait pas si mal. Ce sont de toutes petites aiguilles. Et le bénéfice est réel. Je ne dirai pas que je suis devenue une super dormeuse, mais j’ai un sommeil plus serein. Mais attention à ne pas aller chez n’importe qui! »

Ça donne envie d’essayer tout ça.

Cependant il faut garder à l’esprit que l’acupuncture peut ne pas avoir d’effet chez certaines personnes, dans ce cas il se peut que le problème ne vient pas directement de la sécrétion d’adénosine.

NB: Des études ont montré que le café en plus d’accélérer notre rythme cardiaque il a la capacité d’empêcher la fixation de l’adénosine sur nos neurones ce qui explique pourquoi nous avons du mal à dormir après un café.

3. Pratiquez la méditation

homme-en-train-de-mediter

La méditation est un véritable monument chez les insomniaques, bien qu’il puisse faire un peu hippie, je ne peux pas me permettre de vous parler de remède sans vous parler de méditation.

En effet le stress est votre pire ennemi lorsqu’il s’agit de sommeil, la méditation a pour but de vous apaiser ou de lutter contre l’angoisse de ne pas dormir cependant il faut garder à l’esprit qu’une bonne pratique de la médiation s’effectue le jour donc dommage pour vous si vous lisez cet article le soir sous vos draps, il faudra attendre demain matin.

Sans oublier qu’il faut garder une pratique régulière, sinon la méditation n’aura aucun effet sur la qualité de votre sommeil.

Vous verrez qu’au fil du temps vous arriverez de mieux en mieux à garder le contrôle de votre sommeil en diminuant considérablement votre insomnie psychophysiologique progressivement.

Néanmoins bien que les positions de méditation sont importantes il faut garder à l’esprit que l’environnement dans lequel vous le faite l’est encore plus.Si vous avez la chance de vivre près d’une étendue d’eau, il sera plus préférable de méditer tout près car le bruit des vagues sont excellentes pour la méditation tout comme le vent marin.

Sinon si vous préférez rester dans chez vous je vous recommande de méditer dans une pièce ranger et bien aérer avec une petite playlist de musique relaxante c’est le top pour débuter.

4. Utilisez des huiles essentielles

huile-essentiel

Les huiles essentielles sont de véritable petits bijoux si vous ne préférez pas être amis avec Messmer l’hypnotiseur ou bien que vous n’êtes pas trop d’accord pour qu’ont vous perfore la peau pour vous aider à vous détendre et lutter contre votre insomnie psychophysiologique.

Pour cela vous avez le choix entre toutes une multitudes d’huiles essentiels, alors faites votre choix et n’hésitez pas à nous dire laquelle fonctionnent le mieux pour vous.

Parmi les plus connu nous avons:

  • L’huile essentielle de Valériane
  • L’huile essentielle de Néroli
  • L’huile essentielle de lavande vrai
  • L’huile essentielle d’orange douce
  • L’huile essentielle de Jasmin

Néanmoins si vous n’y connaissez rien en huile essentielle je ne peut que vous recommander de vous entourer d’un aromathérapeute pour savoir lequel est le plus adapté pour votre insomnie. Tout en prenant soin de privilégier le bio bien sûr.

5. Mangez des acides aminés

“Oh non il va nous sortir ses cours d’SVT…”

Pas d’inquiétude je ne vais pas rentrer dans les détails promis… Cependant il ne faut pas manger n’importe quels acides aminés. Si vous êtes perdu depuis le début de ce paragraphe je vous invite à aller vous renseigner sur ce qu’est un acide aminé et sa fonction dans notre organisme en cliquant juste ici.

Voyons ensemble quels sont les acides aminés contribuant au sommeil:

  • Le tryptophane: que l’on retrouve dans le poisson, les bananes, les noix de cajou, les laitages.
  • La glutamine: que l’on trouve dans les viandes de toutes sortes, le poisson, les céréales ainsi que les fruits secs.
  • La carnitine: que l’on trouve dans la viande rouge.

Hum…je sais c’est pas très vegan, heureusement qu’il existe plusieurs acides aminés dans pas mal de nos produits de tous les jours. Au moins vous aurez une raison de demander une deuxième part de lasagne (petit tip c’est gratuit)

Attention, manger de la viande c’est bien mais n’oublier pas la modération et que trop en manger pourrai avoir des conséquences sur votre alimentation. Je compte sur vous pour diversifier votre alimentation tout en privilégiant le bio (et oui encore et toujours le bio).

    6. Testez la sophrologie

    La sophrologie m’ont été recommandé par quasiment tout les professionnels de santé qui m’ont pris en charge et ce n’est pas un hasard.

    En effet la sophrologie à la particularité d’associer des techniques de relaxation ainsi que des exercices de respiration, qui ont pour but de nous aider à nous détendre, à nous couper du monde pendant un instant et à lâcher prise avant d’aller dormir.

    Ce n’est pas tout elle nous permet également d’être plus à l’écoute de notre corps, en prenant le temps de faire quelques exercices comme un rituel (je sais c’est un peu bizarre dit comme ça).

    Et comme vous êtes là pour avoir des solutions pour votre insomnie psychophysiologique je vais vous en donner une que vous pouvez appliquer dès maintenant, bien que ce point fera l’objet d’un futur article.

    1. Mettez-vous en position assise (sur votre lit de préférence) et totalement relâché au niveau des épaules, en gardant les bras le long du corps, les mains ouvertes.
    2. Maintenant que vous êtes en position vous allez lever les bras tout doucement tout en vous étirant de plus en plus et en prenant une grande inspiration par le nez.
    3. Et on relâche tout doucement en expirant doucement par la bouche et en ouvrant les bras pour les remettre le long du corps.
    4. Enfin recommencez 3 fois pour terminer l’exercice.

    Cet exercice consiste à se mettre dans une bulle de bien être et de se préparer à dormir avec une petite séance de détente ce qui vous sera surement bien utile si vous soufrez d’insomnie psychophysiologique.

    C’est ainsi que vous arriverez à profiter de chaque nuit,  en pratiquant une préparation physique et morale avant de vous jeter dans votre lit.

    A présent vous avez énormément d’outils pour affronter la nuit, mais je ne vais pas vous cacher que pour lutter contre ce type d’insomnie il va falloir vous armer de patience et surtout de mental.

    Le plus compliquer reste à mon sens de trouver la solution la plus efficace pour vous, mais rassurez-vous une fois trouvée il ne vous restera plus qu’à vous habituer à cette nouvelle pratique et vous verrez que vous retrouverai plus facilement les bras de Morphée.


    Ahmed

    Jeune étudiant en Biologie de 18 ans et insomniaque depuis 8 ans. Mon objectif est qu'ensemble nous retrouvons un sommeil au côté de Morphée grâce à Youxeo. N'hésite pas à t'abonner à ma Newsletter (c'est gratuit) pour recevoir des conseils et autres infos qui t'aideront je l'espère à mieux dormir.

    0 commentaire

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Télécharge maintenant ton Ebook offert !30 astuces pour un sommeil réparateur en 30 jours